TikTok: Oui, les jeunes regardent toujours la télé… mais sur TikTok

TikTok: Oui, les jeunes regardent toujours la télé… mais sur TikTok

Rien d’étonnant à tomber sur des vidéos d’influenceurs en scrollant sur . Rien de stupéfiant non plus de s’y voir raconter l’histoire de ce petit chien trop mignon qui fait des câlins au chat de la famille. Ce qui dénote, c’est plutôt cet extrait d’une vente aux enchères dans Affaire Conclue sur France 2. Ou encore ces quelques secondes d’un reportage de Zone Interdite. Au compteur : respectivement 2,3 millions et 1,8 million de vues. Mais que vient donc faire ce bon vieux dinosaure qu’est le petit écran sur la plateforme des ados ?

Au fil du temps, on pourrait ne plus s’étonner de ce qui cartonne sur  : on y voit danser des dentistes et des couples
se pranker à longueur de journée. Pourtant, il n’est pas rare de voir des séquences tirées de Ça commence aujourd’hui, l’émission de France 2, dépasser le million de visionnages. « Je pense que ça fonctionne parce qu’on essaye de traiter de sujets très variés. À un moment donné, on se retrouvera tous forcément dans un des témoignages », rapporte Clémence Rambaud, community manager du programme animé par Faustine Bollaert.

Diffusée sur le service public tous les jours à 14 heures, l’émission de témoignages va bientôt atteindre le palier des 250.000 abonnés. Pour toucher le public de l’application, les extraits sont bien choisis : « Ce qui va marcher, c’est quand on donne la parole à des adolescents ou des jeunes adultes. La communauté s’y retrouve tout de suite », commente Clémence Rambaud. Les vidéos qui attirent le plus de monde touchent souvent aux mêmes thèmes, à savoir la maladie et le handicap, sans oublier les récits des héros du quotidien.

Quel intérêt pour la télé ?

Être un téléspectateur et un scrolleur invétéré, n’est-ce pas antinomique ? « Ce n’est pas incompatible, on peut être sur et regarder la télévision », répond-on du côté de TF1 (817.000 abonnés). « On a beau dire que le jeune n’est plus devant la télé mais dans les faits, à la fin, nos contenus les intéressent », réplique-t-on chez
M6 (665.000 abonnés).

En partant de ce constat, la télé a donc tout intérêt à investir le réseau social. Lorsque M6 publie des extraits sur , cela s’inscrit dans une démarche de promotion des programmes. « Accroître l’audience antenne linéaire, accompagner la promotion du replay sur nos réseaux sociaux et augmenter la notoriété de nos marques », voilà les trois objectifs du groupe qui a également créé un compte pour W9 et 6ter. Concrètement, si un internaute a vu une vidéo de Cristina Cordula en train de chanter « Marseille bébé », il aura plus de chances de s’arrêter sur Les Reines du shopping s’il zappe sur M6 entre 16h20 et 18h40.

« On n’a pas parlé de convertir les internautes en téléspectateurs », assure-t-on du côté de Ça commence aujourd’hui. Et pour cause, difficile d’obliger des adolescents ou des étudiants à se connecter sur
France 2 en plein après-midi. « C’est comme ça qu’on veut les amener à regarder le replay ou écouter les podcasts », confie Clémence Rambaud. Pour tous, le but n’est donc pas de faire gonfler les chiffres d’audiences en live mais bien de jouer sur la notoriété de leurs marques auprès d’une tranche d’âge en particulier.

« Contrairement aux cibles plus âgées, les jeunes sont moins soumis aux bandes-annonces. Notre ambition est de les toucher sur leurs réseaux affinitaires et leur dire : “regardez, il y a ça, c’est génial, venez voir.” », résume M6.

Cristina Cordula plus forte que Michou ?

Mais attention, que ce soit pour TF1 ou pour M6, on tient quand même à préciser une chose : les jeunes suivent déjà leurs émissions, « la plupart sont déjà des téléspectateurs ». C’est vrai qu’on ne peut pas dire que la télévision meurt à petit feu, il suffit de se connecter sur Twitter un mardi soir pour voir l’engouement que suscite encore Koh-Lanta. En revanche, pour attirer toujours plus de jeunes, mieux vaut parler leur langue.

« On préfère faire du contenu natif parce que ça correspond plus aux codes de et aux attentes des gens, glisse TF1. Ce qui fonctionne le plus, c’est quand les animateurs prennent la parole directement. » En cette fin de semaine, la chaîne organisera donc un live dans les coulisses de Danse avec les stars. Peut-être y croisera-t-on
Michou et ses 5,5 millions de followers…

Sur la chaîne concurrente, ce sont La France a un incroyable talent, Les Marseillais,
Philippe Etchebest et Cristina Cordula qui performent le plus. Et lorsque des extraits sont diffusés sur la plateforme, on prend soin de sélectionner du contenu qui s’inscrit « dans l’ADN de  », à savoir des séquences drôles ou attendrissantes.

Une communication parfois non maîtrisée

Fortes de leurs centaines de milliers d’abonnés, les chaînes de télé ont bien compris que la force de frappe de pouvait avoir des retombées positives sur leurs programmes. Mais il y a aussi les choses qu’elles ont plus de mal à contrôler, à l’image de ces comptes qui ont pour spécialité de diffuser des extraits d’émissions, qu’elles soient cultes ou récentes. Le profil de « tv.replayy » publie par exemple chaque jour des séquences tirées de reportages ou de divertissements.

De cette manière, de nombreux internautes découvrent ce que la télé offre de mieux (ou de pire) puisque, c’est une évidence, les utilisateurs et utilisatrices de passent plus de temps devant leur téléphone que devant les bêtisiers de fin d’année. Le souci, c’est que cette pratique ne respecte pas le code de la propriété intellectuelle et vient donc s’immiscer dans la maîtrise de la communication des chaînes. « Même si c’est un vieil extrait, ça reste la notoriété de notre marque donc c’est important que ce soit géré par nous et non par des comptes alternatifs », indique M6.

La télé sur , ce ne sont pas des heures de programmes coupées par des pages de publicité. Ici, le petit écran ressemble à une mosaïque de séquences déjà cultes ou qui s’apprêtent à le devenir. Pour cela, les chaînes attentent que la magie de l’application opère et que le talent des internautes, actifs et toujours avares de challenges, fasse le reste.

TikTok: Oui, les jeunes regardent toujours la télé… mais sur TikTok

#Oui #les #jeunes #regardent #toujours #télé #mais #sur #