WordPress: L’API de polices Web proposée ne vient pas sur WordPress 5.9, atterrissant peut-être d’abord dans Gutenberg – WP Tavern

WordPress: L'API de polices Web proposée ne vient pas sur WordPress 5.9, atterrissant peut-être d'abord dans Gutenberg - WP Tavern

Après ce qui semblait être un shoo-in pour 5.9, une proposition d’API de polices Web a été suspendue. La fonctionnalité normaliserait la façon dont les développeurs de thèmes et de plugins chargent les polices et jetterait les bases des futures fonctionnalités destinées aux utilisateurs.

Jono Alderson a ouvert un ticket pour le long métrage en février 2019. Ces derniers mois, la proposition s’est accélérée. La demande d’extraction comportait plus de 200 messages intégrés, 93 commits et l’approbation de code de deux commiteurs principaux. L’API semblait prête. Cependant, il s’est arrêté ces derniers jours.

Andrew Ozz, l’un des principaux développeurs de , a essentiellement arrêté la possibilité que la nouvelle API atterrisse dans la version 5.9. Il a déclaré qu’il ne pensait pas que la proposition était prête pour .

« Purement en tant que code, cela a l’air bien », a-t-il écrit dans le billet. « C’est vraiment bien documenté (merci [Tonya Mark]!). Cependant, je ne vois toujours pas en quoi cela améliorerait à court et à long terme. Nous discutions avec [Andrei Draganescu] et il a suggéré qu’idéalement cela aurait dû être un plugin de fonctionnalité, et je suis d’accord. Ensuite, il aurait été possible de vraiment le tester en production, de vérifier (ou de rejeter) les hypothèses qui ont été faites lors de sa création et d’en faire un ajout vraiment valable à . Malheureusement, il est trop tard pour cela maintenant pour 5.9.

L’un des problèmes liés au test des plugins de fonctionnalités pour les API est qu’ils ne sont pas souvent adoptés, comme d’autres l’ont noté dans le ticket. Les développeurs ne s’en remettraient pas à eux en production dans la plupart des cas. Et, l’utilisateur final moyen n’installerait pas quelque chose de spécifique aux développeurs.

« Suggérer que cela soit fait en tant que plugin de fonctionnalité est un moyen élégant de retarder quelque chose de quelques années », a déclaré Ari Stathopoulos, l’un des développeurs derrière l’API. Cependant, il a souligné que l’API REST était une exception qui fonctionnait suffisamment bien pour être portée dans .

La proposition de base de sera probablement poussée dans le plugin Gutenberg pour une exploration plus approfondie. Ce serait une sorte de compromis entre le lancement en tant que plugin de fonctionnalité distinct et l’entrée dans 5.9.

L’API des polices Web n’est pas directement liée au système de blocs. Les thèmes traditionnels et blocs, ainsi que les plugins, pourraient utiliser cette fonctionnalité aujourd’hui. Cependant, plusieurs propositions de Gutenberg reposent sur l’existence de l’API, comme permettre aux auteurs de thèmes de définir des polices Web via leur theme.json des dossiers.

Ozz a énuméré plusieurs questions autour de la proposition, et plusieurs développeurs ont répondu à chacune. Cependant, son argument principal reposait sur le caractère pratique des raisons pour lesquelles tout dans l’API était nécessaire, affirmant que les réponses précédentes avaient été «en principe» et semblaient être basées sur des hypothèses.

Au niveau le plus élémentaire, l’API des polices Web permettrait aux développeurs d’enregistrer et de charger des polices hébergées localement ou celles de Google Fonts. Les développeurs peuvent également ajouter des fournisseurs personnalisés en dehors des deux valeurs par défaut. La première itération de l’API proposée consistait davantage à établir une base sur laquelle s’appuyer dans les futures versions de .

L’attrait de la fonctionnalité n’est pas simplement le chargement des polices. Techniquement, les auteurs de thèmes pourraient le faire avec une seule ligne de code s’ils le souhaitaient. Quatre lignes de code s’ils voulaient suivre les normes de base actuelles, au moins sur le front-end.

Stathopoulos a dressé une liste d’améliorations qu’une telle API apporterait à et à ses extensions.

  • Les thèmes pourraient définir des polices via leur theme.json des dossiers.
  • Aperçus des polices dans le sélecteur de famille de polices de l’éditeur.
  • Affichage des poids de police et des styles valides pour une famille de polices.
  • Performances frontales améliorées.
  • Localisation côté serveur pour de meilleures performances et une meilleure confidentialité.

Il s’agissait d’un petit échantillon des arguments en faveur de l’inclusion de l’API dans le cœur de .

« Il y a de nombreuses améliorations dans Gutenberg qui sont dans les limbes, en attente d’une API de polices Web », a écrit Stathopolous dans le ticket. « Le fait de ne pas avoir d’API de polices Web est un bloqueur à ce stade. Ce n’est pas un article bon à avoir dans notre liste de souhaits, c’est une exigence pour aller de l’avant.

Actuellement, aucune norme ne concerne spécifiquement les polices Web dans . Les auteurs de thèmes se greffent sur les fonctions existantes pour mettre en file d’attente une feuille de style tierce ou personnalisée avec @font-face règles. Cela a généralement été une pratique acceptée dans la communauté des auteurs de thèmes au fil des ans.

Cependant, beaucoup l’ont accepté à contrecœur. Plusieurs ont créé des scripts personnalisés pour atténuer les problèmes. Beaucoup d’autres copient simplement la méthode utilisée par le dernier thème par défaut.

L’un des objectifs est de faire en sorte que les développeurs n’aient pas à se soucier de faire tout le travail supplémentaire lié au chargement des polices Web. Il ne devrait vraiment pas y avoir besoin d’un thème pour comprendre comment les charger à la fois dans l’éditeur et le front-end, gérer le préchargement ou tenir compte de la localisation. À mesure que les thèmes vieillissent et que les API tierces telles que Google Fonts changent, il n’y aurait pas besoin de mettre à jour les thèmes si s’en occupe sous le capot.

Le problème de la meilleure façon de charger les polices Web se multiplie lorsque vous ajoutez des plugins. Généralement, les thèmes font tout le gros du travail en matière de conception. Cependant, certains plugins se lancent dans ce côté du monde pour ajouter des options de style supplémentaires. Il n’existe aucun moyen de résoudre les conflits lors du chargement de plusieurs copies de la même police. Il n’y a pas non plus de moyen infaillible pour désactiver les polices d’un thème et les remplacer via le plugin.

L’un de ces auteurs de plugin m’a envoyé un e-mail pour me faire part des nouvelles que j’avais déjà connues. L’API des polices Web ne semblait plus atterrir dans 5.9. Le développeur se préparait à lancer un nouveau site Web et un nouveau service en plus de la nouvelle fonctionnalité. Ils avaient même une mascotte. Pour le moment, il faudra peut-être attendre.

La date limite de gel des fonctionnalités était il y a deux jours. Par conséquent, il est peu probable que l’API des polices Web soit ajoutée au jalon 5.9. Peut-être que les développeurs le verront lorsque la 6.0 atterrira. Peut-être que le pousser vers le plugin Gutenberg lui insuffle un peu plus de vie, permettant aux contributeurs d’aller de l’avant avec de nouvelles fonctionnalités qui en dépendent.

All the CMS Templates You Could Ask For.

WordPress: L'API de polices Web proposée ne vient pas sur WordPress 5.9, atterrissant peut-être d'abord dans Gutenberg - WP Tavern

2M+ items from the worlds largest marketplace for CMS TemplatesEnvato Market.



WordPress: L'API de polices Web proposée ne vient pas sur WordPress 5.9, atterrissant peut-être d'abord dans Gutenberg - WP Tavern

#LAPI #polices #Web #proposée #vient #pas #sur # #atterrissant #peutêtre #dabord #dans #Gutenberg #Tavern